Clara Sola

Registrations have closed.

Clara Sola

Clara sola fiction de Nathalie Alvarez Mésen, Costa Rica, 2021, 108′, VO ST FR

Dans un village perdu au Costa Rica, Clara, une femme souffrant d’un handicap physique, vit sous l’emprise de sa mère qui la considère comme une émanation de la Sainte Vierge. À quarante ans, elle tente de se libérer des conventions religieuses et sociales oppressant son corps et son existence, ce qui la mène à un éveil sexuel. Une émancipation à la fois réaliste, magique, sensorielle et symbolique.

Clara vit dans une petite ferme isolée au Costa Rica, en entretenant une relation particulière avec la nature luxuriante qui l’entoure. Souffrant d’une grave scoliose, cette femme meurtrie a besoin de l’aide de sa nièce Maria et de sa mère Fresia pour accomplir les tâches quotidiennes. Hélas, sa déficience physique est aussi source de revenu: fervente religieuse, sa mère la considère comme un don de dieu et la met à profit en invitant des malades à des messes de guérison débordant d’oripeaux catholiques. Le jour où arrive Santiago, un jeune homme bienveillant, Clara sent son désir grandir et commence à se rebeller. Comme sa nièce qui s’apprête pour la «Quinceañera», une fête traditionnelle préparant les filles au mariage lors de leur quinzième anniversaire, elle veut être considérée comme une femme.

Dans son premier long-métrage la cinéaste costaricienne-suédoise Nathalie Álvarez Mesén raconte l’émancipation de son personnage en réinventant le réalisme magique si cher au cinéma latino-américain. Grâce à une bande-son et des gros plans qui raniment la flore et la faune, le film restitue la spiritualité du lien que Clara entretient avec la végétation et les animaux. La magie s’imbrique dans le réel, à tel point que la nature personnifie son monde intérieur, si riche et enchanté. Clara danse alors avec les éléments, exprimant son bouleversement par la terre, son agitation par l’air, ses pouvoirs par le feu ou l’eau. Interprétée par la danseuse Wendy Chinchilla Araya, qui incarne de façon impressionnante son corps sauvage et blessé, Clara fait figure de véritable combattante contre l’oppression des femmes au sein d’un carcan puritain et conservateur. Mêlant le réel au sensoriel, sa rébellion aboutit à une libération en forme de guérison, où l’émotion l’emporte.

Bar ouvert et empanadas à 19h00
Âge légal : (16)

 

Date et heure

mer 18 mai I 20:00
 

Lieu

 

Types d’évènements

Prix

Entrée libre – chapeau à la sortie