Chargement des activités

« Toutes les activités

  • Cet événement est terminé

piment glacé « Temucuicui a-t-il le droit à la liberté ? »

vendredi 2 mars à 20 h 30 min - 23 h 00 min

| Entrée libre

vendredi 2 mars à 20h30

projection de « Ercilla, comunidad de Temcuicui », reportage de Franco Marzella, Elena Rusca, Gianni Rusca, Italie, 17’, VO ST FR.

Suivi d’un débat avec Elena Rusca, Rodrigo Paillalef, Lincoyan Huilcaman, « Hueipife » celui qui transmet la mémoire historique à l’intérieur d’une communauté mapuche, Alberto Coddou Mc Manus, Professeur de Droit Constitutionnel et Chercheur du Centre des Droits Humains de la « Universidad Diego Portales ».

La Comunidad autónoma de Temucuicui se trouve dans la commune d’Ercilla, dans la région de l’Araucania, au sud du Chili, en territoire mapuche Wallmapu. Elle est une des communautés mapuches parmi les plus réprimées par l’Etat chilien, qui ne reconnait toujours pas les droits d’autodétermination du peuple originaire.

Musique mapuche par « We Ullkantu »

Exposition de photographie : « Chile 2017, Sombra y Luz »

« Le Chili est un pays extraordinaire : Long de milliers de kilomètres, parcouru par des glaciers, des forêts et du désert, usé par le violent océan Pacifique. Un pays infiniment infini, coincé entre la Cordillère des Andes et les failles sismiques. Un pays riche de culture, une culture ancienne qui a longuement subit la tragédie de la colonisation … et malheureusement la subit encore. Un pays qui a vécu l’utopie d’un gouvernement populaire et démocratique et pour cela a été violemment réprimé. Un pays riche de souvenirs : Ceux-ci n’ont pas été perdus ni oubliés. Ils vivent cachés dans un monde suspendu entre le rêve et la réalité, lequel encore se dévoile, de temps à autre, lors de moments d’espoir. »

Ouvertures : du mardi 6 mars au vendredi 9 mars : 16 – 18h30

Entrée libre

LE PEUPLE MAPUCHE

Le peuple Mapuche (depuis le Mapudungun “peuple de la terre”) est le peuple autochtone originaire de Wallamapu, cette région inclue la région de l’Auracanie, au sud du Chili et de l’Argentine. Son territoire s’étendait entre l’actuelle ville de Coquimbo jusqu’aux iles de Chiloé.

Le peuple Mapuche a su résister et vaincre l’invasion espagnole du XVIème siècle. Ce conflit, appelait « Guerre d’Arauco », se conclut en 1599, avec la victoire Mapuche à Curalaba, qui met fin à l’invasion espagnole.

La communication pacifique est interrompue brusquement à la fin 1800, avec l’invasion et le génocide commis par l’Etat chilien contre les Mapuches ; suite à cet épisode, les Mapuches n’occupent plus que 5% de leur territoire. Cette guerre porte le nom de « Pacification de l’Araucanía », celle-ci n’occupe, encore aujourd’hui, pas la place qui devrait être la sienne au sein des livres d’histoire du continent américain.

Depuis cette période, toute forme de parlement entre les deux peuples est désormais terminée. Seul l’arrivé au pouvoir d’UP (Unidad Popular, le parti de Salvador Allende, au pouvoir de 1970 jusqu’en 1973), permet une nouvelle tentative de récupération des terres mapuches, tentative qui échoue tragiquement à cause du coup d’Etat militaire soutenu par les Etats Unis (11 septembre 1973).

Durant la dictature est créée une nouvelle Constitution, qui assure la privatisation de toutes les terres nationalisées par UP, et la protection de la propriété privée et des intérêts des multinationales, en particulier celles américaines.

Le peuple Mapuche demande aujourd’hui à l’Etat chilien, le droit à l’autodétermination, le respect des traités, la restitution du territoire et la reconnaissance de sa culture.

 

 

Détails

Date :
vendredi 2 mars
Heure:
20 h 30 min - 23 h 00 min
Prix :
Entrée libre
Catégories:
, , , ,